: Paris, 2020.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Paris, 2020.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Directrice
Professeur

Profil

Messages : 237
Age : 27
Matière enseignée : Criminologie
PLUS ?

Feuille de personnage
Age: 20 ans

MessageSujet: Paris, 2020. Ven 1 Mar - 9:35

Dans le monde contemporain. La vie est paisible pour les habitants de Paris . On trouve tous les genres de personnes que l'on retrouve dans toutes les villes du monde : des enfants, des hommes, des femmes, des vieux, des jeunes. Des hommes d'affaires, des clochards ; des banquiers, des éboueurs ; des institutrices, des infirmières ; des esthéticiennes et des boulangères.
Paisible, ce n'est peut-être pas le bon mot. Les enfants ne jouent pas dans la rue à la nuit tombée, les portes se verrouillent sitôt les lampadaires allumés, et les ombres rôdent tristement dans les rues assombries. On ne sait pas trop ce qu'il s'y trame, lorsqu'on est un citadin moyen. En 2020, il est difficile de vivre sans inquiétudes.
Le coeur ancien de la ville a l'air si calme, mais à bien y regarder ce n'est pas si paisible. Les sans-abris se planquent sous les arches pour se protéger du froid hivernal. Les pubs renvoient des ondes bruyantes qui empêchent les couche-tôt de s'endormir tranquillement.
Et parfois, un cri strident étrangle la nuit. On ne sait pas trop ce qu'il se passe, alors que la pleine lune illumine le ciel étoilé.

Nous sommes en février 2020 et les flocons de neige s'écrasent sur le sol froid. La date du 26 est cochée sur le calendrier de la salle des professeurs de l'école à la devanture si élégante, placée au centre ville de Paris. Le Louvre était auparavant l'un des plus grands musées du monde, mais 5 ans plus tôt, il avait du fermer. La nouvelle école si prestigieuse en a donc récupéré les locaux, grâce à l'appui financier de son bienfaiteur.
Aujourd'hui dirigée par Nella Austen, l'ISME (Institut Supérieur des Métiers d'Enquête) accueille en son sein des pensionnaires plutôt particuliers. Ses élèves y entrent après un concours dont la difficulté est réputée draconienne et n'en ressortent qu'une fois prêt à affronter la sordidité du monde réel. Les professeurs y sont peu nombreux mais leurs compétences sont reconnues partout dans le monde, et les enquêtes affluent des quatre coins de la planète.

Et en ce matin de rentrée scolaire, c'est la panique dans les rues de Paris. Les professeurs et dirigeants sont en état d'alerte maximale. Personne ne sait si les élèves pourront arriver en temps et en heure en classe. Bus et métros se retrouvent bloqués dans un trafic interrompu, et non du à la grève. Les RER sont bloqués à l'entrée de la ville, et les trains n'arrivent à quitter les quais qu'avec des retards importants.
Trois meurtres en une nuit, dans trois arrondissements différents de la capitale française. Trois femmes, toutes issues de milieux sociaux différents. Pas forcément belles, et pas forcément riches non plus. Mais le quai des Orfèvres est en état d'alerte. Nella se ronge les sangs à tourner en rond dans leurs locaux, à attendre l'arrivée des nouveaux étudiants... Qui ne seront même pas prêts à résoudre cette énigme aux preuves nulles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isme.forumactif.org

Paris, 2020.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut supérieur des métiers d'enquête :: Hall d'Entrée :: Contexte général-